PREV
PLAY
NEXT
3F-Filippi
Social Network
Langues
my3F
Contacts
Société
Produits
Références
Download
Infopoint
Press Area
Recherche
Targetti
Duralamp
Social Network
Langues
my3F
Contacts
Références
Études de cas
Fondazione Agnelli - Torino
3F Filippi éclaire les espaces 3.0 de la Fondation Agnelli

Sur la base du projet de Carlo Ratti Associati, la lumière peut être contrôlée par Smartphone
Développés par Carlo Ratti Associati, les espaces de coworking à l'intérieur du nouveau siège de la Fondation Agnelli ont été définis comme un exemple de « bureau 3.0 ». L'intervention de l'étude d'architecture à Turin n'a pas en effet concerné que le complexe existant dans le quartier de San Salvario, avec la réalisation d'une nouvelle structure en verre, mais elle a également prévu une approche innovante personnalisée à l'exploitation des zones à l'intérieur du complexe même. Les espaces dédiés au coworking couvrent environ 3 000 mètres carrés et peuvent être contrôlés par une application appropriée pour Smartphone. En utilisant son portable, chaque utilisateur peut en effet interagir avec le système de contrôle de bâtiment (BMS) et choisir certaines des conditions de l'espace assigné comme la température et le degré d'éclairage. Vu l'approche du projet tel qu'il est présenté, avoir contribué à sa réalisation avec ses propres luminaires est naturellement une source de fierté pour 3F Filippi.
Parmi les technologies fournies par l'entreprise, choisies par l'ingénieur Roberto Pomé de la société Tech System pour la conception technique de l'éclairage, on compte en particulier 220 luminaires spéciaux L 1x30 W / 830 LED DALI. Ces luminaires ont été intégrés à des couples à l'intérieur de plaques métalliques obscures spécialement réalisées pour ces environnements, suspendues à 3 mètres de hauteur au-dessus des bureaux. Chaque plaque individuelle abrite de plus, précisément entre les deux luminaires , un ventilo-convecteur pour la production d'air conditionné et le chauffage. Grâce à l'application spécialement téléchargée, l'hôte peut choisir quelle quantité de lumière et quelle quantité de chaleur recevoir sur le plan de travail. Étant donné le grand nombre d'heures que les utilisateurs en coworking passent à leur terminal, le projet a porté une grande attention à la qualité de la lumière émise par ces luminaires avec un taux d'éblouissement (UGR) inférieur à 19 obtenu au moyen d'un écran SMP et d'un flux lumineux de 3660 Lumen à 65° radiaux, et un indice de rendu des couleurs supérieur à 80. Pour rendre le travail plus confortable dans ces espaces et pour éviter que l'atmosphère ne paraisse « froide », une couleur de température de 3 000 K a été choisie. En plus de ces appareils présents sur trois étages du bâtiment de même que dans quelques petits laboratoires et dans une zone de restauration au sous-sol, le projet technique d'éclairage a également prévu l'installation de 59 appareils encastrés identiques à ceux logés dans les plaques métalliques, dans la version 1x24, dans les couloirs du bâtiment, et 65 appareils Galassia LED dans les toilettes.